Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mange, Lis, Voyage

De la littérature, jeunesse beaucoup, des voyages souvent et de la cuisine quand je peux !


Le Royaume - Emmanuel Carrère

Publié par Stieg sur 31 Décembre 2014, 17:21pm

Catégories : #Auteurs A-L

Le Royaume - Emmanuel Carrère

Allez je termine bien l'année et je poste un article en ce dernier jour. La chronique est faite depuis quelques temps déjà mais c'est fou comme le temps passe vite, comme les jours passent trop vite etc etc... J'aurais beaucoup à vous dire, à partager ... je vais essayer de faire mieux en 2015 !

Résumé : «A un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans. C'est passé. Affaire classée, alors ' Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie éprouvé le besoin d'y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd'hui - en romancier ' en historien ' Disons en enquêteur.»

Mon avis : Pour mon plus grand plaisir j'ai participé aux Matchs de la Rentrée Littéraire de Priceminister. Les choix étaient grands et le mien s'est porté sur Le Royaume d'Emmanuel Carrère.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre puisqu'il me faut bien l'admettre, je n'avais jamais lu de livre de cet auteur.

Le principe est simple et, en même temps, particulièrement intéressant : dresser un "portrait" de la genèse du Christianisme. Je suis catholique, de culture, d'éducation et d' "adolescence" dirais-je. Dorénavant, si le message me convient toujours bien, je me suis éloignée de l'Eglise en tant que telle.

Voilà pour le côté "perso" ;) .. l'auteur se livre aux mêmes confessions mais en plus de 100 pages pour démarrer son œuvre. Cela permet notamment de poser le cadre de son enquête puisque lui-même la définit ainsi. Effectivement c'est ce vers quoi tend ce livre qui, long de 600 pages, suit Paul de Tarse, Luc et d'autres sur les chemins du christianisme entre 30 et 80 après JC.

Ce côté "je mets 150 pages à parler de moi" m'a suffisamment agacée pour que je manque de lâcher ce gros bouquin qui pourtant m'intéressait beaucoup tant le thème traité était étonnant et prometteur.

J'ai persévéré et les pages suivantes m'ont permis de prendre goût au travail d'enquêteur et d'historien réel qu'a fourni Emmanuel Carrère et à son talent évident de conteur même si j'aurais préféré qu'il s'abstienne de "combler les trous" avec le fruit de son imagination.

Cela dit, je crois que ce qui m'a finalement le plus frappé a été l'impression de "brouillon" qui m'est restée tout au long de ma lecture. Sans réelle ligne directrice, les infos tombent les unes après les autres sans vraiment de sens ... compliqué d'être embarqué au long terme.

En somme pas un coup de cœur mais pour ceux que la religion intéresse, qui apprécie le style et l'ego d'Emmanuel Carrère, n’hésitez pas !

Commenter cet article

Archives

Articles récents