Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mange, Lis, Voyage

De la littérature, jeunesse beaucoup, des voyages souvent et de la cuisine quand je peux !


Julia et Roem - Enki Bilal

Publié par Stieg sur 15 Juillet 2014, 06:29am

Catégories : #BD et romans graphiques

Julia et Roem - Enki Bilal

Pitch : Après le « coup de sang » environnemental dont Animal’z relatait l’impact tragique et dévastateur, la planète s’apaise et se recompose, les survivants réapprennent à s’organiser. Dans cette géographie chamboulée, des déserts ont surgi. Et c’est au coeur de l’un d’entre eux, bien improbablement situé à l’emplacement de la mer Baltique, que l’on suit la trace d’un ex aumônier militaire énigmatique, installé au volant d’une Ferrari électrique lancée à plein régime. Trois personnages vont croiser sa route : deux jeunes hommes qu’il sauve in extremis de la mort par déshydratation, et un rapace blessé par balle, dont il répare l’aile cassée.

Mon avis : Enki Bilal, on aime ou on déteste. Personnellement, je suis assez admirative du dessin, des traits des personnages, de la force des illustrations. Par contre... c'est toujours un peu trop mystique pour moi (ou philosophique, ou pompeux. Au choix). L'épisode de ce tome a lieu après le Coup de Sang.

LE COUP DE SANG est le nom du dérèglement climatique brutal et généralisé qui s'est abattu sur la Terre.
La planète est totalement désorientée, dévastée, morcelée par des catastrophes naturelles hors norme.
En quelques semaines, le Monde a perdu tout semblant de cohérence. La nature a craché sa colère.
Plus que jamais, la survie est une affaire individuelle.
La recherche d'eau douce potable devient la préoccupation première, chacun pour soi.
Seuls quelques Eldorados, réunissant toutes les conditions de survie, subsistent encore (lieux géographiques improbables, préservés par les événements). Les hommes seraient en train de s'y réorganiser.

Communications déréglées, transports maritimes dangereux, transports aériens rares, seule la terre bien dure et bien ferme offre à certains le moyen de gagner ces lieux.

L'histoire commence sur la Route.

Sur cette Route, apparaît Lawrence et, rapidement, il fait la rencontre de Merkt et Roem qu'il sauve d'une mort certaine. Reprenant la route, ils tombent sur une ruine sortie de nulle part. Là, vivent plusieurs personnes et Lawrence fait, progressivement, le lien avec la pièce de Shakespeare "Roméo et Juliette". Histoire de prénoms, de "tensions" immédiates...
De là, il va tout faire pour déjouer "la prophétie" et sauver les deux jeunes gens qui, rapidement, tombent amoureux.



Enki Bilal livre là une variation étonnante de l'oeuvre de Shakespeare. Si Julia et Roem vont jusqu'à citer les vers de la pièce, la comparaison s'arrête là puisque son interprétation livre de belles surprises. L'atmosphère qui se dégage de cet ouvrage est donc tout particulière : on connaît la fin, on sait le cheminement des personnages mais le cadre est radicalement différent, les caractères aussi... ce qui peut gêner. En effet, j'ai souvent trouvé que les "citations" sonnaient faux.

Cela dit, le dessin est toujours magnifique et je ne peux que vous enjoindre à ouvrir les BD d'Enki Bilal, ne serait-ce que pour cela.

Commenter cet article

Archives

Articles récents