Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mange, Lis, Voyage

De la littérature, jeunesse beaucoup, des voyages souvent et de la cuisine quand je peux !


Maus, un survivant raconte, tome 1 : Mon père saigne l'histoire - Art Spiegelman

Publié par Stieg sur 22 Février 2014, 08:35am

Catégories : #BD et romans graphiques, #Challenges

Maus, un survivant raconte, tome 1 : Mon père saigne l'histoire - Art Spiegelman

Pitch : Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l'Histoire. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule en deux temps (les années 30 et les années 70) le récit d'une double survie : celle du père, mais aussi celle du fils, qui se débat pour survivre au survivant. Ici, les Nazis sont des chats et les Juifs des souris.

Mon avis : Il est des livres/BD durs à chroniquer. Non parce qu'ils manquent d'intérêt, de qualité ou d'enseignements mais parce qu'ils nous désarçonnent tellement qu'on ne sait par où commencer. C'est un peu le cas ici pour moi. La 2nde GM est une période qui m'a toujours beaucoup intéressée et qui m'intéresse toujours beaucoup. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais j'ai toujours beaucoup lu sur ce thème. Il était donc naturel que je lise Maus, tant sa qualité de document est connue et reconnue.

Le Baby Challenge Bande Dessinée m'a donc donné l'occasion de lire cette BD que je réchignais pourtant à ouvrir, rebutée par "les souris".

Il est évident que c'est une façon de prendre de la distance avec le sujet. Cela n'empêche évidemment en rien la portée et l'importance de ce qui est raconté, présenté et porté à témoignage dans ce document.

J'ai effectivement eu du mal à passer outre le choix de l'auteur de dessiner des souris. Pourtant, j'ai été incroyablement touchée par le contenu et la façon dont le récit est construit.

Je crois qu'il ne faut pas, dans ce cas précis, porter trop d'attention à la forme mais s'attacher au fond qui doit être su et porté à la connaissance de tous.

La qualité des dessins est indéniable, la trame est particulièrement bien choisie. Les personnages sont vibrant de sincérité et leur "expérience" nous porte tous à nous rappeler à quel point l'homme peut être affreux.... et bon.

Commenter cet article

Archives

Articles récents