Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mange, Lis, Voyage

De la littérature, jeunesse beaucoup, des voyages souvent et de la cuisine quand je peux !


L'éternel - Joann Sfar

Publié par Stieg sur 17 Janvier 2014, 08:48am

Catégories : #Auteurs M-Z

L'éternel - Joann Sfar

Pitch : « Les vampires, ça n existe pas. La psychanalyse, ça ne marche pas. On était vraiment faits pour se rencontrer. »

Pour son malheur, Ionas, violoniste juif ukrainien, doux-rêveur mort au combat en 1917, ressuscite sous la forme d un vampire. Il n a qu une obsession : retrouver sa fiancée Hiéléna, fille d un luthier d Odessa. Mais pour « vivre », il doit boire du sang, ce qui le plonge dans des affres de culpabilité. Il passe outre tout ce que sa douceur naturelle lui interdit et, rongé par sa mauvaise conscience, finit par découvrir que son frère Caïn et sa belle ont convolé en justes noces et attendent un enfant... Près d un siècle et quelques pogroms plus tard, Ionas, qui a élu domicile à New York, essaie de trouver auprès de la très sexy Rebecka Streisand, psychanalyste tout juste veuve d une célèbre rock star, un recours pour vaincre sa culpabilité et vivre en harmonie avec ses démons.

Mon avis : Joann Sfar je le connais via le Chat du Rabbin dont je n'avais pas forcément aimé le trait mais apprécié le ton. Lorsque j'ai sur qu'il se lançait dans l'écriture je me suis donc dit, assez logiquement, que ça pouvait me plaire... bah oui le ton pouvait y être encore ! La 4ème de couverture me parlait bien, un peu de psychanlayse en général ça m'amuse pas mal. Le trip vampire me convient moins (j'en suis restée à Anne Rice en la matière)(et à Buffy). Du coup j'ai été franchement désarçonnée par toute la 1ère partie du bouquin. Impression étrange que tout va trop vite, qu'on est balancés dans l'histoire sans ménagement, comme si, finalement, l'auteur ne maîtrisait pas son intrigue et nous donnait tous les éléments d'un coup. Je n'ai pas eu le temps / l'envie de m'attacher aux personnages, brouillons finalement et, encore une fois, trop rapidement dessinés pour qu'on s'y attache. Pourtant il y a du bon dans ce livre ! l'humour est assez présent, quelques répliques qont savoureuses et, personnellement, j'ai nettement plus apprécié la 2nde partie de ce livre où la psychanalyste entre en scène. Elle du coup je l'ai appréciée de suite. En étant plus "normale" (comprenez humaine quoi), Joann Sfarr n'en a pas rajouté des tonnes, n'est pas allé vite sur elle puisqu'il n'y avait pas forcément grand chose à en dire... et elle est nettement plus appréciable ! Mieux dessinée, plus accessible... et on savoure forcément bien plus l'histoire à partir de ce moment là du roman ! Pour autant, cela n''a pas suffi à me faire apprécier cette lecture qui, si elle se lit bien, est à mon goût relativement baclée. Il y a beaucoup de bonnes choses, le style peut être assez sympa mais l'envie d'en faire trop, trop vite a gâché l'ensemble.

Commenter cet article

Archives

Articles récents